Qui sont les 300 plus riches de Suisse?

Le Schwytzois Klaus-Michael Kühne bouleverse la hiérarchie en s'immisçant sur la deuxième marche du classement 2021: ses titres ont flambé en bourse de 17 milliards. Fait marquant, l’entrée de Niklas Nikolajsen, premier cryptomillionnaire de notre liste.

Rang 67
David Allemann, Caspar Coppetti, Olivier Bernhard, Martin Hoffmann, Marc Maurer

Fortune
2 à 3 milliards
Résidence princ.
Zurich
Secteurs
Chaussures, Mode

C’est une IPO spectaculaire qu’a réussie mi-septembre le fabricant de chaussures de sport On: le prix d’émission prévu a été dépassé de près de 50% et, ce jour-là, l’entreprise zurichoise a été valorisée à 12 milliards de dollars à la Bourse de New York. C’est beaucoup pour une entreprise fondée il y a onze ans et qui compte un millier de collaborateurs. Et même absurde, si on la compare à des concurrents comme Nike et Adidas.

Dans l’intervalle, sa valeur s’est à vrai dire contractée d’un quart, mais les initiateurs d’On peuvent quand même se frotter les mains: les parts des trois fondateurs David Allemann, Caspar Coppetti et Olivier Bernhard valent plus d’un demi-milliard chacune, celles des deux co-CEO Martin Hoffmann et Marc Maurer 150 millions chacune. A eux cinq, ils contrôlent 53% des droits de vote de la société. Ils sont liés par un pacte d’actionnaires qui leur interdit de vendre leurs actions sans l’assentiment des quatre autres.

Reste que, désormais, le management doit fabriquer, livrer et vendre: des points de vente à l’enseigne d’On sont prévus dans les grands centres urbains de la planète, notamment sur les immenses marchés que représentent les États-Unis et la Chine, et il est question d’étendre la production aux vêtements de sport. L’objectif est ambitieux: le chiffre d’affaires a augmenté en moyenne de 85% chaque année, une croissance que ne vivent guère que les géants du numérique.