Qui sont les 300 plus riches de Suisse?

Le Schwytzois Klaus-Michael Kühne bouleverse la hiérarchie en s'immisçant sur la deuxième marche du classement 2021: ses titres ont flambé en bourse de 17 milliards. Fait marquant, l’entrée de Niklas Nikolajsen, premier cryptomillionnaire de notre liste.

Rang 17
Guillaume Pousaz

Fortune
11 à 12 milliards
Résidence princ.
Émirats arabes unis
Secteur
Participations

La fortune de Guillaume Pousaz, 40 ans, augmente tellement vite qu’on peine à suivre: en deux ans, elle serait passée d'un peu plus de 700 millions jusqu’à plus de 11 milliards de francs. La cause: sa startup Checkout, qui croît à toute allure et est valorisée chaque année par une nouvelle ronde de financement. En janvier, c’étaient 15 milliards de dollars, trois fois plus que sept mois auparavant. Comme les investisseurs faisaient la queue, il pouvait dicter ses conditions. 

Checkout.com règle pour les commerçants en ligne l’ensemble du processus de paiement entre la caisse et le réseau de cartes de crédit. Parmi ses clients on trouve des fintechs comme Klarna et Revolut, de grands groupes comme Adidas, Netflix, «Financial Times» et Samsung, des startups comme Coinbase et Smood. «Les affaires marchent bien, c’est notre meilleure année à ce jour», confie le Genevois établi à Dubaï. Checkout.com emploie quelque 1600 collaborateurs dans 19 représentations tout autour de la planète. «Nous en engageons entre 70 et 80 par mois.» A la fin de l’année, ils seront 1800. Par ailleurs, checkout.com a repris en juin l’entreprise estonienne Icefire et ses 120 employés.

Guillaume Pousaz a fondé en 2012 checkout.com avec sièges à Londres et Paris et détient toujours environ 80% des parts. La prochaine ronde de financement est prévue pour 2022. Il y a fort à parier que Pousaz escaladera encore la liste des 300 Suisses les plus riches. L’objectif plus lointain est une cotation au Nasdaq dans un ou deux ans.