Qui sont les 300 plus riches de Suisse?

Le Schwytzois Klaus-Michael Kühne bouleverse la hiérarchie en s'immisçant sur la deuxième marche du classement 2021: ses titres ont flambé en bourse de 17 milliards. Fait marquant, l’entrée de Niklas Nikolajsen, premier cryptomillionnaire de notre liste.

Rang 4
Famille Joseph Safra

Fortune
22 à 23 milliards
Résidence princ.
Genève, Brésil
Secteurs
Immobilier, Banque, Agroalimentaire

L’année écoulée fut marquée par le décès de cause naturelle de Joseph Safra, âgé de 82 ans. Selon «Forbes» , il était considéré comme le banquier le plus riche du monde. Joseph Safra descendait d’une famille de banquiers syriens originaires d’Alep, mais il était né à Beyrouth. Il avait fondé au Brésil Banco Safra, ainsi que la Safra National Bank of New York et, en Suisse, la Banque J. Safra Sarasin.  

Ses héritiers sont sa femme Vicky et leurs quatre enfants Jacob, Esther, Alberto et David. Jacob, qui vit en Suisse romande, se dédie plus particulièrement aux affaires internationales, en étant responsable de J. Safra Sarasin en Suisse, de la Safra National of New York et des avoirs immobiliers. David gère la Banco Safra au Brésil, Alberto se consacre à sa propre société d’asset management et Esther, en tant qu’éducatrice, dirige une école à Sao Paulo.  

Sur le plan suisse, J. Safra Sarasin a augmenté sa masse sous gestion pour atteindre 200 milliards, soit une hausse de 17%, et a repris les activités de private banking de la Banque de Montréal (BMO) à Hongkong et à Singapour, ce qui lui permet d’accroître sa présence en Asie.  

Les biens immobiliers de la famille comprennent plus de 200 propriétés commerciales, résidentielles, de détail et agricoles de prestige dans le monde entier, comme le complexe de bureaux 660 Madison Avenue à New York et l'emblématique Gherkin Building à Londres. Au travers d’une coentreprise contrôlée par la Banque J. Safra Sarasin, l’immeuble de la BNP Paribas, place de Hollande à Genève, a été récemment acquis pour 270 millions de francs.  

Depuis fin 2019, la famille contrôle également les activités de IWG, leader mondial de coworking avec ses marques Regus/Spaces et Signature, en Suisse, à Monaco et à Gibraltar. L’opérateur exploite aujourd’hui plus de 80 000 m2 d’espaces de travail dans ces trois pays répartis sur 54 sites.  

Dans le cadre de ses investissements dans l'alimentation et l'agroalimentaire, la famille détient encore 50% de Chiquita Brands International, société de fruits et légumes de renommée mondiale. Avec un chiffre d'affaires annuel proche de 3 milliards de dollars, Chiquita est présente dans près de 70 pays dans le monde.